Faire de la thérapie corporelle holistique

Prendre soin de soi avec la thérapie corporelle holistique

Généralement, lorsqu’il est question de thérapie holistique, cela fait référence à un soin concernant les plans physique, énergétique, mental et spirituel d’une personne. L’objectif ici étant de comprendre la souffrance ou la maladie de la personne et de soigner cette dernière. L’être humain dispose d’une certaine résilience en ce qui concerne la guérison, le but de la thérapie corporelle holistique est d’exacerber le potentiel de l’individu.

Les informations de base sur la thérapie corporelle holistique

Le principe de la thérapie corporelle holistique est donc d’aider une personne à trouver ou retrouver des capacités d’auto-guérison. Tout le monde dispose d’un thérapeute intérieur, il suffit de savoir où le dénicher et surtout de le mettre au travail. Il faut savoir que les souffrances ainsi que la maladie sont les moyens qu’une personne dispose pour s’adapter à son environnement. Il faut aussi concevoir que les soins holistiques ne sont que des compléments ainsi qu’un arrière-plan en matière de médecine et soins conventionnels. Il est question d’accompagner par la thérapie holistique pour un contexte thérapeutique en général. Les soins sont là pour aider la personne à retrouver sa nature profonde. Le point important étant d’aider la personne à se reconnecter à la source intérieure du mieux-être. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une conscience ainsi qu’une compréhension profonde et mentale des évènements traumatiques. Le thérapeute holistique est là pour aider la personne à être plus dynamique sur le plan physique, énergétique et surtout affectif, mental et spirituel comme son nom l’indique. Il est donc normal que ce dernier respecte les choix de vie ainsi que les systèmes de croyances de son consultant.

Le déroulement de la thérapie corporelle holistique

Pour le déroulement de la thérapie corporelle holistique, il existe des moyens qui sont surtout adaptés au plan sur lequel le blocage est le plus significatif. Pour le plan physique, il est question d’une thérapie cranio-sacrée et viscérale avec l’aide des fascias, de la nutrithérapie afin d’aider le métabolisme à revenir dans sa physiologie. Il y a aussi les exercices de mobilisation corporelle ainsi que de renforcement musculaire. Concernant le plan énergétique, il est fait référence au soin reiki, magnétisme, techniques de rebouteux, thérapie manuelle énergétique le plus souvent. Il est aussi question d’aider à découvrir les problématiques impactant le corps énergétique et à relancer les flux bloqués. Pour le plan affectif, il est mis à la lumière du jour les relations entre souffrances corporelles et émotions toxiques. Il faut aussi mettre en place une liste des problématiques émotionnelles et passer par une transmission des techniques énergétiques. Concernant le mental, il faut faire une identification des croyances bloquantes et surtout diminuer l’impact de ces derniers. Pour le plan spirituel, il est question de respecter les croyances ou les absences de croyances.

L’importance de la thérapie corporelle holistique

Le mot vient grec ancien « holos » signifiant « tout, entier, totalité » et de « therapein » qui veut dire soigner. C’est donc une approche qui permet de soigner la personne dans sa totalité que ce soit le corps, l’esprit et l’âme. Il est important donc de mettre en place un ensemble vibratoire composé de trois grands systèmes. Le corps qui est composé des enveloppes physique et énergétique, l’esprit qui se compose de la sphère émotionnelle et la sphère mentale et l’âme qui fait référence à la sphère spirituelle ou causale qui relie une personne à l’univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.