micro station

Pourquoi poser une micro station d’épuration ?

Une installation d’épuration individuelle ou de micro station des eaux usées efficace et durable se fait à travers plusieurs étapes. De fait, elle doit, tout d’abord, faire l’objet d’une étude de faisabilité ou de conception. De même, cette étape vous permettra d’être fixé sur votre budget de pose de votre micro station d’assainissement non collectif.

Assainissement individuel : installation et avantages

L’installation d’une microstation est un dispositif de plus en plus effectué en matière d’assainissement individuel. En France, elle est rapidement devenue l’apanage des propriétaires de logements non raccordés au réseau public d’assainissement.

Sur le plan concret, la pose d’assainissement individuel, se fait par plusieurs étapes :

  • Choix de l’emplacement précis de la cuve selon certains paramètres (distance par rapport aux clôtures, au logement, aux arbres, aux sources d’eau, etc.),
  • Calcul des paramètres de la pente,
  • Déterminer la profondeur de la fouille,
  • Travaux de terrassement,
  • Installation de la microstation d’épuration,
  • Pose des raccordements et de leur étanchéité,
  • Fixation des câbles électriques et du tableau de commande, et enfin
  • Travaux de remblayage.

Par ailleurs, la pose d’un assainissement non collectif présente plusieurs avantages :

  • Son caractère autonome,
  • Son effet écologique,
  • Possibilité d’irrigation des végétaux environnants,
  • Aucune mauvaise odeur dégagée,
  • Possibilité d’installation hors-sol (cave, garage, …),
  • Durabilité moyenne entre 20 et 30 ans.
  • Évacuation des eaux usées plus simple,
  • Écoulement des eaux plus optimal.

Assainissement individuel : contrôle autorisation

La pose d’un assainissement individuel permet notamment le traitement des eaux usées, et ce dans la cadre d’un réseau d’assainissement individuel et non collectif. La réalisation de travaux d’installation de systèmes d’assainissement individuels permet l’évacuation des eaux domestiques usées dans le cadre d’un assainissement autonome. Cette installation permet surtout d’avoir de l’eau potable, ainsi que la collecte des eaux ou encore une réhabilitation des eaux en milieu naturel.

A l’inverses d’un assainissement collectif, une station d’épuration individuelle doit se trouver dans une zone d’assainissement non collective et ainsi dans un zonage d’assainissement permis d’où l’importance du diagnostic assainissement avant le début de tout projet d’assainissement. La bonne exécution des dispositifs d’assainissement individuels en dépend. De fait, une micro station doit être posée sur un lit de pose, plan et de niveau, qui ne comporte aucun point dur ou faible.

Par ailleurs, l’entretien des installations d’épuration des eaux usées non collectives est très important car cela évitera, entre autres, le déversement des eaux usées et pluviales, ainsi que leur refoulement. De même, le contrôle du bon fonctionnement d’une micro station d’assainissement en conformité avec le code de la santé publique, fera en sorte de préserver la qualité du système d’assainissement ainsi que des eaux traitées. La pose d’une micro-station doit absolument se faire dans les règles de l’art et conformément au règlement d’assainissement en vigueur.

En matière d’assainissement, les opérations d’assainissement et/ou ouvrages d’assainissement doivent faire preuve de mise en conformité avec le contrôle des installations en vigueur dans la communauté d’agglomération concernée. Le dispositif d’assainissement doit, une fois installé, fonctionner parfaitement afin d’éviter tout débordement, c’est la raison pour laquelle qu’un contrôle périodique est nécessaire.

Le système d’assainissement des eaux individuel sera vérifié par le SPANC (Service public d’Assainissement non collectif) à deux reprises. La finalité de ces contrôles est notamment de s’assurer que les travaux répondent aux réglementations en vigueur en termes d’assainissement individuel. De fait, Il est obligatoire de déposer une demande d’autorisation auprès du spanc, de manière à ce que la validation soit accordée.

L’installations d’assainissement ou stations d’épuration individuelles dans le cadre de travaux d’assainissement non collectifs peuvent faire l’objet d’une demande de contrôle dans le cadre d’une enquête publique, et ce pour contrôle de conformité avec les programmes d’assainissement en cours. L’assainissement des eaux usées et les gestion des eaux pluviales et eaux ménagères évacuées sont aussi soumis au contrôle de conception relatif à la pose d’une station de traitement individuelle en rapport, entre autres, aux prescriptions techniques.

L’installation d’assainissement individuel doit faire l’objet d’une demande au service d’assainissement. Il permet une baisse de la facture d’eau et participe à améliorer l’assainissement d’une zone donnée. De même, on peut dire que le système d’assainissement individuel est un investissement rentable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.