gazon synthétique

Comment poser soi-même du gazon synthétique ?

Lorsque vous décidez d’installer une pelouse artificielle, il est conseillé de s’adresser à une entreprise spécialisée. Cependant, il s’agit également d’un processus que vous pouvez réaliser vous-même en suivant quelques étapes simples et intuitives. Découvrez ces étapes indispensables dans cet article.

Tâchez de bien choisir la pelouse artificielle que vous allez installer

Tout d’abord, le choix du produit est important. À cet égard, considérez l’utilisation prévue. Si vous voulez avoir des gazons artificiels pour l’extérieur, privilégiez ceux qui ont une forte résistance aux UV. Cependant, pour une fausse pelouse à proximité de votre piscine, il est conseillé de choisir ceux qui incluent l’anti chlore dans ses caractéristiques. À côté de cela, le poids du gazon synthétique est un paramètre fondamental sur la qualité. En d’autres mots, plus le poids est élevé, plus la qualité est meilleure.

Préparez le substrat

Dans un premier temps de l’installation, la base de votre nouveau gazon artificiel doit être préparée de la meilleure façon possible. Tout d’abord, la couche superficielle existante du sol doit être soigneusement enlevée. Dans cette opération, il est conseillé de creuser et d’enlever la première partie superficielle du sol sur une profondeur d’environ 8 à 10 cm afin de faire place au nouveau substrat adapté à l’installation du gazon synthétique. Il est essentiel d’enlever toutes les herbes, racines et mauvaises herbes présentes que vous trouverez afin d’éviter de créer une surface inégale sous le gazon.

Assurez un bon drainage

Avant de poser votre gazon artificiel, il est essentiel de tenir compte du drainage, c’est-à-dire de maintenir une certaine pente de la surface sous-jacente pour assurer l’écoulement de l’eau au-dessus et au-dessous de la pelouse synthétique.

Posez la bordure imperméable

Dès que vous avez fini de travailler avec le sol, vous pouvez œuvrer dans la pose de la bordure imperméable sur tout le périmètre de la zone. Grâce à cette tâche, le gazon ne s’enfoncera pas et ne se désagrégera pas au fil du temps. Il est recommandé d’utiliser une bordure en plastique. Mais vous pouvez également créer une bordure de périmètre en béton.

Insérez une barrière de type géotextile si vous le voulez

C’est facultatif, mais il est possible d’insérer une barrière de type « géotextile » contre les mauvaises herbes qui pourraient se renouveler entre les couches de gazon artificiel. De cette manière, les rongeurs et les vers de terre auront du mal à pénétrer et à creuser pour endommager le nouveau gazon.

Ajoutez du substrat

Il est temps de passer à l’ajout du substrat et faire le nivellement. Le substrat peut être constitué d’une grande variété de matériaux tels que le gravier, le granit finement concassé ou enfin de simples pierres soigneusement concassées. Si vous posez le gazon sur un substrat non naturel, c’est-à-dire du béton ou une autre surface dure, vous pouvez utiliser des tapis de rembourrage comme substrat. Enfin, tâchez d’aplanir la base nouvellement créée avec un simple râteau et assurez-vous de la niveler du mieux que vous pouvez.

Positionnement du gazon

Avec l’aide d’au moins une autre personne, allongez chaque rouleau et placez-la sur la base nouvellement préparée. Vérifiez toujours la courbure des gazons afin de les positionner toutes dans la même direction. Découpez maintenant les gazons aux endroits nécessaires à l’aide d’un simple cutter ou d’un petit couteau.

Ajoutez maintenant du remplissage

Presque tous les gazons synthétiques doivent être recouverts de particules qui permettent aux brins d’herbe de rester verticaux et de ne pas s’aplatir. Celles-ci lestent les gazons et absorbent les impacts lors des activités sportives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.