Technique de méditation, que choisir ?

La méditation est une pratique qui nous procure de bienfaits incontournable. Raison pour laquelle aujourd’hui, de plus en plus de personnes se lancent dans cette pratique. Seulement, si l’on veut pratiquer cette méthode, notons qu’il n’est toujours pas facile de s’y retrouver, surtout sur le choix de la technique à adopter. En effet, étant donné l’infinité des techniques de méditation, laquelle choisir ? Qu’est-ce qui marche et qu’est-ce qui ne marche pas ? Ces quelques informations devront vous aider à y voir plus clair.

La pacification du mental

La pacification du mental peut être déterminé comme la technique de méditation de base. L’opération consiste à optimiser (et non forcer) un état de plus grand calme se situant dans notre esprit. Cet état est caractérisé par le fait de réduire ce que l’on a dans la pensée. Pour optimiser le calme, la première chose à effectuer sera de détendre votre corps, que ce soit par un exercice léger, un assouplissement ou une petite marche dans la nature. Par la suite, il faut bien s’allonger sur le tapis, tout en plaçant un coussin sous la tête. En ce qui concerne la pratique proprement dit, on doit fermer les yeux et se concentrer sur les différentes parties de son corps. Il faut porter toute l’attention sur la respiration puis le front. Une autre alternative sera de visualiser les images qui transmet le calme comme les forêts, le bord d’une plage… Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que l’important, c’est de tout faire avec le plus grand plaisir.

La visualisation

La visualisation est une  des techniques de la méditation qui consiste à faire exister en soi un objectif que l’on veut et que l’on doit réaliser. C’est en fait l’une des techniques qui peut apporter un grand changement à la vie du pratiquant, surtout dans le cas où elle est bien pratiquée. Bien évidemment, la première étape est de se concentrer pleinement et de vider son esprit. Une fois que tout est calme dans votre tête, essayez de vous concentrer sur votre objectif. Il faut bien le déterminer, le définir, le ressentir et mettre en tête qu’il est déjà présent. En effet, plus, l’objectif est clair, et plus, il est beaucoup plus facile de le réaliser. Cela vous permettra d’avoir une bonne motivation et d’atteindre petit à petit votre objectif.  Bien entendu, vous devrez effectuer plusieurs pratiques pour l’atteindre définitivement, mais en vous concentrant pleinement, vous y arriverez certainement très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *